Chapitre 1 : Au commencement

Taverne d’Astrub, peu avant l'aube. Un étrange calme entourait les cinq Brakmariens assis autour d'une table, une bière a la main pour certains, dans l’arrière-salle désertée spécialement par sa faune habituelle pour l’occasion. La porte s'ouvrit brusquement, laissant passer un Bontarien aux ailes démesurées, suivi de quatre autres, dont les yeux balaient furtivement les recoins obscurs de la salle. Un des démons prit la parole :

- Ainsi donc, c'est vous notre nouveau commandant?

Une légère méfiance filtrait à travers ses mots, anges et démons réunis dans une même pièce, cela était rarement arrivé depuis plusieurs générations. Erinyes, tel était le nom de l’imposant Bontarien, levant un visage impassible, toisa avec respect le démon qui venait de l'interpeller avant de répondre.

- En effet.

Il se dirigea vers la table, s'assis entre deux des démons les plus gaillards, et vida d'un trait la bière d'un d'entre eux. Le Brakmarien qui avait pris la parole éclata d'un rire tonitruant.

- Eh bien, pour un Bontarien, vous avez bien des manières de chez nous.

La remarque fut accueillie par un brouhaha de rire joyeux, la pression était retombée. Les quatre anges rabaissèrent leurs épaules tendues, et s'installèrent à leur tour autour de la table. Présentation et échange de poignées de main, la réunion devient très vite conviviale. Bien des détails avaient été réglés en sous main depuis des mois, et cette réunion ne faisait que sceller l’accord.

- Combien d'entre nous ici, ce soir, ont femmes et enfants?

Les rires s'estompèrent, quelques mains et bras se levèrent. Un certain nombre de ces hommes avait en effet une famille à charge.

- Combien de foyer devront nous encore pleurer la perte d'un père? D'une mère? Combien d'enfant seront les orphelins de demain?

Un silence respectueux accueillit ces paroles. Le Bontarien avait su toucher le coeur de ces hommes réputés durs et insensibles.

- Qu’est-ce qui nous lie encore à nos cités respectives ? La loyauté ? Non ! Qui resterait loyal à un petit nombre de seigneurs avachis dans leur opulence et se moquant bien de la vie des troupes qu’ils envoient périr.

Erinyes avait repris la parole, assumant à la perfection son rôle de leader, comme il l’avait toujours fait. En quelques mots, il sut résumer la situation et mettre tout le monde d’accord.

- Voila bien des années que nous nous connaissons… et nous opposons, nous, ceux qu’on appelle les gardes d’élite, ceux à qui sont confiés les pires actions en territoire ennemi. Des missions sensibles… suicidaires oui ! Aujourd’hui j’en ai plus qu’assez de verser mon sang pour des ingrats, seule la solde me motive encore à risquer mon existence pour eux. Mais cela va prendre fin. Puisqu’il n’y a plus que l’argent qui compte, alors nous aussi jouons à leur petit jeu. Ils veulent que nous remplissions des misions ? Et bien soit ! Qu’un échange d’un genre nouveau et particulier voit le jour aujourd’hui. Pour chaque acte commandité par Bonta en Brakmar, c’est un démon qui l’accomplira, et vise versa. Qui irait soupçonner un brave habitant de la cité, un garde loyal qui plus est ? Personne ! L’argent coulera toujours et sera partagé équitablement entre chaque partie. Et ainsi nous cesserons de mourir inutilement pour des gouvernements sans honneur.

Il y eut quelques applaudissements, vite noyés dans une nouvelle tournée de boisson pour arroser l’accord. Les choses allaient changer, le profit prenait le pas sur une idéologie caduque. Les dieux et les démons n’avaient que faire de l’existence de ceux qui prétendaient les servir, alors, à quoi bon y mettre du sien plus que nécessaire… tant que la paye tombaient à la fin du mois…

- Mes amis, déclama Erinyes, aujourd'hui est née la première légion mixte de nos deux villes, qu'elle emmène richesse et prospérité a nos foyers !

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site